Pas d'exploit suisse

10.12.2005 - Lorenz Liechti:

Pas d'exploit suisse lors de la 3e après-midi de finales aux championnats d'Europe en petit bassin. Aucun des trois athlètes suisses qualifiés pour les demie-finales de ce samedi n'a su convaincre. Il est vrai que tous les trois ont pu progresser depuis les éliminatoires, mais la chance a manqué pour entrer en finale. Remo Lütolf n'a manqué la finale que de 7/100e en réalisant le 10e temps en 27.44, à 4 dixièmes de son record suisse établi il y a 2 ans à la même occasion. ?Peux faire mieux? Lütolf a commenté sa course ?j'étais profond dans l'eau et je n'ai pas effectué un virage parfait. Ainsi se passe rapidement une course de 50?. Alain Tardin, lui aussi, a dû se contenter d'un 10e rang dans un temps de 55.20 qui ne satisfait pas ses attentes. Avec son record de 54.67, il comptait parmi les finalistes potentiels. ?Cette finale, je la voulais absolument, mais je suis très déçu de ne pas avoir réussi?, dixit le "Sud-Africain" Tardin après sa course. Carla Stampfli a amélioré le temps du matin de 2 dixièmes, insuffisant toutefois pour entrer en finale. Pour cela, il aurait fallu un chrono en-dessous des 28 secondes, un temps nettement inférieur par rapport à son record personnel et également au record suisse de Dominique Diezi. Stampfli a finalement terminé au 15e rang. Tous les trois ont également manqué la qualification pour les championnats du monde en petit bassin à Shanghai. Pour la première fois, la qualification se fait par la participation à la finale et non en réalisant des temps limites. Le troisième après-midi de finales a encore connu plusieurs records: c'est Laure Manaudou (FRA) l'actrice de la performance la plus impressionnante. Après son record du monde au 800m libre d'hier, elle a également amélioré celui du 400m libre. En 3.56.79, la nageuse de 19 ans a amélioré l'ancienne marque de Lindsay Benko (USA) de presque 3 secondes! Dans la discipline royale, le 100m libre messieurs, l'Italien Filippo Magnini a encore amélioré son record d'Europe établi en demie-finale de 3/100e de secondes en 46.52. ?Pippo? a ainsi remporté la première médaille d'or pour le pays organisateur. Tout comme hier dans le relais libre, les nageuses des Pays-Bas ont également établi un nouveau record du monde dans le relais 4x50m 4-nages. Elles ont amélioré leur ancienne marque de l'année passée de 77 centièmes à 1:47.44. La victoire était très disputée, avec les filles allemandes encore en tête à quelques mètres de l'arrivée. C'est Marleen Veldhuis avec un chrono de 23.26 sur 50m libre qui leur a finalement passé devant. Une décision délicate a dû être prise par le juge-arbitre en disqualifiant le médaillé d'argent du 100m brasse pour style irrégulier sur le 50m brasse. Les prises vidéo de notre spécialiste de l'analyse de compétition, Peter Herzig, confirment ce que les juges ont dû décider sur place sans ralenti: le Grec nage avec un extrême mouvement dauphin dans son action vers le bas. La question se pose si Alyfantis a changé sa technique pendant la nuit où si son podium d'hier n'était pas mérité. Les 9e championnats d'Europe se terminent demain à Trieste avec deux seules courses pour les Suisses: le 200m libre de Gerry Strasser et le relais masculin de 4x50m libre.

zurück

  JOBS   Shop  Images & photos  Devenez supporter

 

 

Swiss Swimming Kids Ausbildung

 

TYR

 

swim.ch

Maison du Sport    |     Case postale 606     |     CH-3000 Berne 22     |     +41 31 359 72 72