L'équipe de natation convaincante

image
L'équipe suisse de natation s'est présentée en grande forme à l'Universiade à Taipeh (photo: Angelo Brack)

Sept nageurs et nageuses sont partis à Taipeh avec de grandes attentes qui furent partiellement satisfaites

Pour la première fois depuis la double victoire de Flavia Rigamonti en 2007 au 800 et 1500m libre, une nageuse suisse a réussi à s'emparer d'une médaille. Martina van Berkel a remporté la médaille d'argent au 200m dauphin. Après deux 4e places en 2009 et en 2011 ainsi qu'un 6e rang à l'Universiade de Kazan (Russie), elle a finalement réussi à monter sur le podium. Les émotions étaient naturellement au rendez-vous et pas seulement chez l'athlète elle-même. Van Berkel a également convaincu dans ses deux autres courses, le 100m dauphin et le 200m dos, dans lesquelles elle s'est qualifiée pour les demi-finales.

Yannick Käser n'a manqué que de très peu une médaille au 100m brasse. Avec un nouveau record de Suisse, il termine au 4e rang. Seuls 18 centièmes de seconde lui ont manqué pour la médaille de bronze, 20 pour l'or! Au 200m brasse, il a également établi un nouveau record de Suisse pour terminer au 5e rang. Käser a disputé dix courses en sept jours, 8 courses individuelles et 2 avec les relais. A chaque course, il a réalisé une meilleure performance personnelle ou s'y est approché. Il faut relever que Käser tout comme van Berkel avaient déjà brillé avec de belles performances il y a quatre semaines aux championnats du monde à Budapest.

Même si le taux de records personnels n'était pas si élevé, les autres nageurs ont également réalisé de beaux résultats. Noémi Girardet au 200m libre et Jolann Bovey au 200m brasse n'ont manqué la qualification pour les demi-finales que de 5, rep. 3 centièmes. Dans les trois épreuves de relais masculins (4x 100m libre, 4x 200m libre, 4x 100m 4-nages), Thomas Liess, Andrea Mozzini-Vellen et Christian Sidler ont fait preuve de leurs meilleures performances à cette Universiade.

Six heures de décalage horaire, un climat humide et chaud avec des températures au-dessus de 40 degrés, de longues attentes pour le transport des sportifs du village des athlètes à la piscine, des finales tard le soir: l'équipe de natation suisse a très bien maîtrisé tous ces défis et s'est présentée de manière très soudée. Pour plusieurs d'entre eux ce fut le premier grand événement multisports. Ils ont pu gagner de précieuses expériences pour la suite de leur carrière de natation.

Le bilan de l'équipe suisse de natation:

  • 1 médaille d'argent
  • 3 records de Suisse
  • 3 qualifications en finale
  • 6 qualifications en demi-finale
  • 6 records personnels

 

Site web Universiade